Fière de moi 004

 

Que toutes les personnes qui n’ont pu se dire

Que tous ceux qui n’ont cessé de souffrir

Ceux réduits à un état d’enfermement                       

 

  Enfer  me  ment

 

Puissent trouver la voie, enfin sortir !

Fin de l’enfer me ment carcéral

Où l’injustice baise avec l’argent et le mensonge

Payement de dettes réelles, règlement de compte

Envers une société

qui cherche la meilleure représentation d’un coupable.

 

Fin de l’enfer me ment psychiatrique

Corps fermé à recevoir l’esprit

Esprit en exil, autisme, schizophrénie,

Souffrance nommée honte, nommée silence

Souffrance de ne pouvoir s’exprimer

à cause d’un cerveau mal luné,

 

Dysphasie sévère, incommunicabilité

Ceux là qui ne peuvent rassembler les morceaux de leur histoire

Partie en éclat dans les murs de la violence,

Déportation, condamnation à une vie d’errance

Fin de l’enfer me ment dans le mutisme,

La catatonie d’un monde emporté par la transe.

 

Fin de l’enfer me ment dans la drogue,

dure-douce, sournoise, médicamenteuse,

Drogue antisociale et sociale, masques,

mascarades, grimaces du quotidien

 

Fin de l’enfer me ment de l’esprit

dans un corps qui ne répond plus à l’appel

Corps tétraplégiques, amputés, fibromyalgie,

accident vasculaire cérébral

Anorexique, boulimique, parkinson,

membres repliés sur eux-mêmes

Alors que le mental, l’émotionnel,

le spirituel ont tant de choses à nous dire.

 

Fin de l’enfer me ment dans la vieillesse,

la simple et banale vieillesse

La si fréquente vieillesse qui en devient ici maintenant

une nouvelle sorte de maladie

Vieillesse qui mène au repli de soi

dans ses rapports à la société, c-à-d à l’autre, à moi

Fin de l’enfer me ment dans les smartphones,

sclérose de la vie, vitesse variable

 

Fin de l’enfer me ment dans la pauvreté

qui nous habite si fréquemment.

Que tous ces enfermements prennent fin,

que chaque être trouve la sortie

 

Mais surtout, que ceux qui détiennent un brin de liberté

puissent l’offrir à d’autres,

sans remettre à autrui,

dont on croirait qu’ils détiennent les clés,

cette part de responsabilité

que nous avons à l’égard de tous.

 

Qu’ils puissent partager leur petit talent d’être humain,

Talent d’être reliés les uns aux autres

dans un esprit d’ouverture.

 

Donnons de notre présence réciproque

Pour sortir ensemble l’humanité de son enfer me ment.